Analyse des pratiques concourant à la bientraitance dans les établissements pour personnes âgées dépendantes

Publié le -

La bientraitance est l’une des dimensions essentielles de la qualité de l’accompagnement des personnes âgées. Elle vise à établir entre le professionnel et le résident une relation respectueuse des droits des personnes accueillies, favorisant la prise en compte individualisée de toutes les dimensions de l’accompagnement (dimension médicale, psychologique et sociale).

 
La bientraitance vise donc à la fois à améliorer la professionnalisation et la qualification des intervenants, à optimiser les ressources internes et externes, à améliorer l’organisation (systèmes d’information) et le management, l’ensemble devant permettre la mise en œuvre d’un accompagnement individuel optimisant la prévention et respectant les droits de la personne.

 

L'étude de l'ANESM montre qu'il reste encore du travail à effectuer en France :


- Six EHPAD sur dix ne recueillent pas l’accord du résident et n’accompagnent pas une absence d’accord formel du résident de façon systématique...
- Le temps d’observation n’est pas mis en œuvre de manière systématique ...
- L'Evaluation systématique des risques (chutes, iatrogénie, dénutrition, déshydratation, escarres, douleur...) et fragilités (troubles cognitifs, isolement social, fin de vie...) spécifiques et individuels n’est réalisée que dans 66% des cas ...

Lire l'intégralité de l'étude nationale sur les pratiques concourant à la bientraitance publiée le 2 mars 2010 par l’ANESM (Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux) : http://www.anesm.sante.gouv.fr/IMG/pdf/bientraitance_rapport_national_anesm.pdf